Dossier médical partagé: que va-t-il vous apporter?

Dossier médical partagé: que va-t-il vous apporter?

Dossier médical partagé: que va-t-il vous apporter?

samedi 01 décembre 2018

Le dossier médical partagé, sorte de "carnet de santé numérique", rassemble toutes nos informations médicales. Il est désormais accessible à tous. Mode d'emploi.

1/À quoi sert le dossier médical partagé?

Le dossier médical partagé (DMP) rassemble l'historique de toutes nos informations de santé et les rend accessibles 24/24h: rendez-vous médicaux, résultats d'analyses médicales, radiographies, antécédents médicaux, comptes-rendus d'hospitalisation, bilans, groupe sanguin, allergies…
Dès l'ouverture, il rassemble les informations de l'Assurance maladie des deux dernières années (historique des soins et des remboursements).
Chacun peut ajouter des informations, les équipes soignantes à l'hôpital, les médecins en cabinet de ville, et même le patient à son domicile.


 

2/Pour quel objectif?

- Éviter des erreurs de prescription et repérer des prescriptions redondantes ou incompatibles

- Gagner du temps aux urgences: l'intérêt est de ne plus avoir à refaire des examens ou analyses déjà réalisés ailleurs, à rechercher des informations médicales dispersées. C'est un plus pour agir au plus vite en cas de problème grave de santé.

- Permettre à un médecin remplaçant ou un médecin consulté durant un déplacement de disposer des mêmes informations que le médecin traitant.

- Mieux connaître les directives anticipées concernant le choix de rester chez soi, ou de terminer ses jours à l'hôpital ou en Ehpad par exemple.

3/Qui pourra le consulter?

Il doit "être sécurisé et se développer en confiance avec l'assuré".
Les soignants ont accès à telle ou telle information selon leur profil, le pharmacien ne voit pas les mêmes informations que le spécialiste.
Le patient est informé dès qu'un nouveau document y est déposé et a accès à l'historique des personnes l'ayant consulté.

Aucune administration y compris l'Assurance maladie, banque ou entreprise n'y a accès. Les données ne peuvent être diffusées ou exploitées à des fins commerciales ou d'études.

Et surtout, c'est le patient qui décide qui y a accès, il peut masquer certains documents ou demander à ce qu'une information n'y figure pas. Seul le médecin traitant qui coordonne son parcours de soins doit conserver un accès total et permanent.

Il est sans conséquences sur les remboursements de soins.

4/Pour qui?

Pour tous les assurés qui le souhaitent, il est facultatif. À ce jour 1,8 million de DMP sont déjà ouverts. L'assuré peut décider de fermer son dossier médical partagé et le réactiver à tout moment sur le site dmp.fr. Le patient en est propriétaire. Il est gratuit et confidentiel.

 

5/Comment créer son DMP?

Il est possible de l'ouvrir soi-même sur internet via le site dmp.fr, avec l'application pour smartphone DMP de l'Assurance maladie, ou tout simplement avec un professionnel de santé en cabinet (médecin, infirmier…), dans les accueils des caisses des CPAM ou dans les pharmacies.

L'Assurance maladie enverra à chaque usager de santé, dans les prochaines semaines, ses identifiants permettant la première connexion.
Pour les enfants, il est ouvrable via leurs parents mais, à ce jour, pas encore à domicile.

6/Et pour ceux qui n'ont pas accès ou ne sont pas à l'aise avec internet?

Les professionnels de santé peuvent ouvrir le DMP avec et pour la personne qui le désire. En plus d'un accès à internet, il faudra un téléphone portable car un code envoyé par SMS sera nécessaire pour y accéder de chez soi. "Les patients, y compris très âgés et sans accès internet, sont très demandeurs et nous demandent de leur créer leur DMP".

7/Que devient le dossier pharmaceutique?

Il reste utilisé en officine, où il collecte tous les traitements achetés, y compris non remboursés, dans toutes les pharmacies de France.

Pour répondre à vos questions, une ligne d'assistance est ouverte du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h30
DMP info service: 0810 331 133, 0,06 euros/ min + prix appel.


Retour à la liste