Frais de santé: les actes les plus chers moins bien remboursés

Frais de santé: les actes les plus chers moins bien remboursés

Frais de santé: les actes les plus chers moins bien remboursés

vendredi 01 février 2019

Les actes médicaux pris en charge par l'Assurance maladie dont le montant est égal ou supérieur à 120 euros sont désormais moins bien remboursés. La raison: une hausse de votre participation forfaitaire.


• La participation forfaitaire, c'est quoi?

La participation forfaitaire est la partie des frais de santé qui reste à votre charge. Depuis le 1er janvier 2019, pour un acte médical ou une consultation dépassant un tarif égal ou supérieur à 120 euros ce reste à charge qui était de 18 euros passe à 24 euros.

• Quelques exemples concrets

En ophtalmologie. La participation forfaitaire de 24 euros vous sera demandée si vous vous faites soigner par photocoagulation au laser (125,40 euros) pour une déchirure rétinienne, une tumeur rétinienne, une rétinopathie de type vasculaire ou un glaucome.

Cela touche aussi l'hospitalisation à domicile: en cas d'intervention d'un praticien de santé qui met en oeuvre un acte médical dont le coût est égal ou supérieur à 120 euros.

Autre exemple: dans le cas d'une ablation d'un nodule de la thyroïde (avec anesthésie) dont le tarif est de 205 euros.


• Tous les établissements de santé l'appliquent?

Cette participation forfaitaire s'applique dans le cadre de la médecine de ville, en cabinet ou dans un centre de santé ou quand vous faites réaliser un acte de biologie médicale. Cela ne concerne pas les actes ou consultations au cours d'une hospitalisation.

• Qui paie?

Vous ou votre mutuelle, ou complémentaire santé selon les termes de votre contrat.

• Tous les actes médicaux sont-ils concernés?

Non. Sont exclus les actes de radiodiagnostic (scanographie, mammographie), d'imagerie par résonance magnétique (IRM), de scintigraphie ou de tomographie par émission de positons.

En cas d'hospitalisation, vous ne paierez pas les frais de transports d'urgence entre le lieu de prise en charge et l'établissement, ou entre deux établissements. De même, en cas de frais d'hospitalisation à partir du 31e jour d'hospitalisation consécutif. Enfin, le forfait ne s'applique pas aux actes réalisés dans le cadre des programmes officiels de prévention.

• Quels sont les patients qui ne sont pas concernés?

Vous êtes pris en charge à 100%, vous ne paierez pas la participation forfaitaire;
Vous êtes en ALD (affection longue maladie);
Vous êtes pris en charge dans le cadre d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle;
Les bénéficiaires de la CMU complémentaire ou de l'AME;
Vous êtes titulaire d'une pension de réversion et vous remplissez les conditions d'ouverture de droits à l'assurance invalidité et êtes atteint d'une invalidité permanente entre 55 et 60 ans;
Vous êtes titulaire d'une pension d'invalidité ou d'une pension de vieillesse pour inaptitude;

Vous dépendez du régime d'Assurance maladie d'Alsace-Moselle;
Vous êtes titulaire d'une pension militaire.

 


Retour à la liste