Poêles, casseroles... les matériaux bons pour la santé

Poêles, casseroles... les matériaux bons pour la santé

Poêles, casseroles... les matériaux bons pour la santé

vendredi 08 juin 2018
Inox, cuivre, fonte ou Téflon? En cuisine, tous les matériaux ne se valent pas. Voici comment adopter les bons ustensiles pour une cuisson saine et savoureuse.

Aujourd'hui, nous sommes de plus en plus attentifs à ce que nous mangeons, mais pour préserver la qualité de ces aliments soigneusement choisis, il est nécessaire de les cuisiner avec de bons ustensiles de cuisson. En effet, plusieurs études ont démontré la toxicité de certains matériaux, notamment lorsqu'ils sont portés à haute température. Heureusement, il existe de nombreuses alternatives. 

• L'inox

Les avantages: Sain, solide et écologique, l'acier inoxydable apparaît comme l'un des meilleurs matériaux pour la cuisson des aliments. Vérifiez que la casserole ou la poêle comporte un fond épais pour mieux répartir la chaleur, notamment si vous réalisez des cuissons longues ou des mijotés. 

Les inconvénients: L'inox est un alliage comprenant du fer, du chrome mais aussi du nickel qui peut être allergisant chez certaines personnes. Pour cela, il doit comporter la norme 18/10, c'est-à-dire qu'il contient 18% de chrome et 10% de nickel. Plus rares, les ustensiles en inox 18/0 sont exempts de nickel.

• Le cuivre 

Les avantages: Esthétiques, les casseroles en cuivre sont très utilisées par les grands chefs et restent incontournables pour réaliser des confitures. Elles répartissent uniformément la chaleur, ce qui rend la cuisson des aliments plus savoureuse. 

Les inconvénients: C'est un matériau coûteux qui s'oxyde facilement au contact des aliments salés, entraînant de légers dépôts, appelés vert-de-gris, à la surface. Pour un usage quotidien, il est préférable de choisir des casseroles étamées, c'est-à-dire recouvertes à l'intérieur d'une fine couche d'étain ou d'inox qui sert de protection. L'étamage doit être renouvelé au moins tous les trois ans par un professionnel (un étameur) où dès que vous apercevez à la surface de la casserole des traces d'oxydation (pour l'étamage, comptez environ 59€ la casserole de 26cm de diamètre). 
 
• Le Téflon 

Les avantages Antiadhérent, il permet de cuisiner sans ajouter de matières grasses. Il est aussi léger et bon marché.

Les inconvénients Dès 2003 l'association EWG (Environmental Working Group), un organisme américain voué à la protection de la santé humaine et de l'environnement, pointait du doigt la toxicité du Téflon (PTFE). En 2015, plusieurs études scientifiques le confirmaient: ce revêtement antiadhésif génère des composés toxiques dès 230°C, soit la température atteinte dès 5min d'utilisation. 

Au-delà de 350°C, le PTFE émet d'autres substances très nocives et une fois inhalées,elles provoquent chez certaines personnes des symptômes similaires à la grippe (maux de tête, frissons, fièvre). La colle industrielle utilisée pour fixer le Téflon (le PFOA) est tout aussi nuisible pour la santé, notamment lorsqu'elle est exposée à une source de chaleur. 

D'ailleurs, de nombreuses marques proposent depuis quelques années des ustensiles garantis sans PFOA. De plus, le Téflon est un revêtement fragile qui se raye facilement. De petites traces brillantes apparaissent alors en surface et révèlent la présence d'aluminium, un matériau considéré comme toxique selon plusieurs études scientifiques en cas d'expositions répétées. 

Un conseil: Si vos poêles sont rayées, remplacez-les dès que possible! 

• La fonte 

Les avantages: Saine, durable et écologique, la fonte naturelle est un alliage de fer et de carbone.

Les inconvénients: Le poids est l'un des principaux points négatifs. La fonte naturelle est également sensible à l'oxydation et doit être régulièrement huilée pour préserver ses qualités. La fonte émaillée résiste en revanche à l'oxydation, mais l'émail est un revêtement sensible aux écarts de température. Par ailleurs, un émaillage abîmé peut présenter un risque pour la santé s'il contient du plomb ou du cadmium car ces substances vont être mises directement en contact avec les aliments. Renseignez-vous auprès du fabricant afin de connaître la composition exacte de votre ustensile car ces mentions ne sont pas toujours indiquées sur l'emballage. En absence d'information, le principe de précaution s'applique et mieux vaut le faire réémailler auprès d'un professionnel (coût de 60 € environ) ou simplement le remplacer (comptez environ 120€ pour une petite cocotte de 18cm de diamètre). 

 
Retour à la liste