Ordonnance : la fin du papier, c’est pour bientôt

Ordonnance : la fin du papier, c’est pour bientôt

Ordonnance : la fin du papier, c’est pour bientôt

samedi 01 juin 2019

Le projet de loi santé en cours de discussion à l'Assemblée nationale prévoit de transformer l'ordonnance papier en ordonnance numérique. Une prescription dématérialisée à l'horizon 2020.

C'est un article passé un peu inaperçu dans la grande forêt du projet de loi Santé: l'ordonnance numérique va bientôt arriver en France. Elle remplacera à terme notre bonne vieille ordonnance papier, ce qui représente plus d'un milliard de prescriptions par an, toutes prescriptions confondues.

C'est quoi?

L'ordonnance numérique n'est pas une vraie révolution en France puisqu'elle existe depuis 2004 mais n'a jamais vraiment décollé. Cela pourrait changer avec le développement du dossier médical partagé, ce carnet de santé numérique qui permet de conserver toute notre histoire médicale. Lancé en novembre 2018, il a convaincu en quatre mois 4,3 millions de personnes. La Cnam en prévoit 10 millions d'ici à la fin 2019 et 40 millions d'ici à 2022.

L'ordonnance numérique a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays (pays scandinaves, Estonie, Croatie, Pays-Bas). L'Autriche, la Belgique et l'Espagne sont en train de s'y mettre.

Cette prescription dématérialisée concernera les médicaments et les dispositifs médicaux ainsi que tous les examens ou actes de soins effectués par un professionnel de santé reconnu. Pour l'instant, l'ordonnance papier sera toujours là, avec un QR code intégré, mais l'objectif est bien de supprimer le papier.

C'est pour quand?

Le projet de loi santé vise une mise en place progressive de l'ordonnance numérique d'ici à 2020. En attendant cette généralisation, une expérimentation est en cours cette année dans trois départements pilotes.
Pas d'affolement donc: l'e-prescription, ce n'est pas pour tout de suite! Pour l'instant, vous conservez votre ordonnance papier que vous donnez au pharmacien avec votre carte vitale pour qu'il vous délivre votre prescription.

Comment marche l'ordonnance électronique?

Après vous avoir demandé votre carte vitale, le médecin rédige numériquement votre ordonnance et l'imprime en ajoutant un QR code. Le pharmacien scanne ce code, délivre la prescription, transmet à l'Assurance maladie, puis vous rend l'ordonnance.

Quels avantages?

Côté patient :

Vous ne maîtrisez pas l'art du rangement et cherchez en permanence vos ordonnances ? Bonne nouvelle pour vous : toutes vos ordonnances numériques, seront stockées dans votre espace personnel, le dossier médical personnel. Plus besoin de garder l'ordonnance papier : c'est un espace unique avec l'ensemble de vos informations santé.
Autre intérêt : vous n'avez plus à faire l'historique de vos antécédents auprès des professionnels de santé. Et il n'y a plus de risque d'oublier certaines informations médicales importantes auxquelles vous ne pensez plus.
Troisième intérêt : d'ici à quelques années, l'e-ordonnance sera utilisable dans d'autres pays de l'Union. Des patients de l'Union européenne peuvent déjà utiliser leur ordonnance électronique depuis le 21 janvier 2019 dans un autre pays de l'UE que le leur. C'est le cas pour la Finlande et l'Estonie, très en pointe dans ce domaine.

Côté médecin :

Ce type d'e-ordonnance devrait permettre de limiter les risques d'accidents médicamenteux. Grâce à l'historique, le praticien détectera plus facilement d'éventuelles redondances ou des incompatibilités de prescriptions, comme les interactions médicamenteuses ou les allergies.

Il verra aussi plus facilement quels médicaments ont été prescrits par d'autres confrères et quels médicaments (génériques ou princeps) le pharmacien aura délivré.

Côté Sécu :

Une vraie traçabilité des ordonnances (et, à la clé, des économies).

Les points à surveiller

Ils sont pour l'instant liés à l'usage et au déploiement encore très récent du DMP. Car, si un patient peut facilement ouvrir son dossier médical partagé via dmp.fr, c'est moins simple chez les professionnels : problème de connexion, logiciels incompatibles, manque de temps… Autant d'obstacles à surmonter.

 


Retour à la liste