Santé : le calendrier des 7 dépistages gratuits

Santé : le calendrier des 7 dépistages gratuits

Santé : le calendrier des 7 dépistages gratuits

samedi 01 juin 2019

Vue, peau, oreilles, reins, diabète… Les professionnels de santé proposent régulièrement des campagnes de dépistage gratuit. Elles peuvent vous alerter et vous inviter à consulter votre médecin.

La prévention santé, vous connaissez: vous pouvez vous faire dépister pour le cancer du sein, de la prostate ainsi que le col de l'utérus. À côté de ces dépistages organisés, chaque année, des fédérations ou des associations de professionnels de santé organisent des journées de prévention et d'information. Troubles de la vue (glaucome, DMLA), prévention des mélanomes (cancers de la peau), des maladies rénales, dépistage de diabète… Autant d'occasions de repérer des signaux d'alerte et de veiller sur notre santé.

Ces dépistages ne sont pas des diagnostics médicaux: pour cela, il vous faudra ensuite prendre rendez-vous chez votre médecin.
 

1) Je surveille ma vue

• Je fais dépister un risque de glaucome

Quand ? D'octobre à juin chaque année. Cette année, la campagne se tient jusqu'au 6 juin 2019.

Pourquoi y aller? Plus d'un million de personnes sont touchées en France et la moitié des personnes concernées ignorent qu'elles sont atteintes de glaucome. Cette pathologie est en effet silencieuse et sans symptômes jusqu'à un âge avancé. Or si le glaucome n'est pas dépisté, cela peut mener à la cécité.

Pour qui ? Les 40 ans et plus

Comment ça marche ? Le Bus du glaucome fait étape dans plus de 15 villes françaises. C'est un cabinet ophtalmologique mobile avec des ophtalmologistes qui assurent les dépistages, accompagnés d'un orthoptiste. C'est rapide -10 minutes- et ça ne fait pas mal. Les examens pratiqués : une mesure de la tension intraoculaire (PIO) et une mesure de l'épaisseur de la cornée (pachymétrie). Une photo du fond de l'oeil sans dilatation permet de vérifier l'état du nerf optique ainsi qu'un examen du champ visuel.

Se renseigner : unadev.com

 • Je fais contrôler ma rétine

Quand ? Le dépistage gratuit a lieu du lundi 24 juin au vendredi 28 juin lors des Journées de la Macula.

Pourquoi y aller ?
Dmla, maculopathie diabétique sont des maladies de la rétine qui entraînent la perte de la vision centrale et sont causes de malvoyance. Première cause de cécité après 50 ans, la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) touche environ un million de personnes en France. En la dépistant tôt, son évolution peut être ralentie. La DMLA touche la macula, une petite zone de la rétine située au fond de l'oeil, indispensable pour la vision du détail. La maculopathie diabétique touche les personnes diabétiques.

Pour qui ? Pour les diabétiques et les plus de 55 ans non suivie ou n'ayant pas bénéficié d'un examen depuis plus d'une année.

Comment ça marche ? Des ophtalmologistes libéraux et hospitaliers ouvrent leurs portes et proposent pour certains des dépistages gratuits.

Se renseigner : Journées nationales de la macula

 • Je fais contrôler ma vision

Quand ? À l'occasion de la journée de la vision, la troisième semaine d'octobre

Pourquoi y aller ?

Les 4 500 opticiens membres du réseau Asnav (Association nationale pour l'amélioration de la vue) vous reçoivent gratuitement pour faire contrôler votre vue.

Se renseigner : Le site de l'Asnav ou 01 43 46 27 67.


2) Je fais vérifier l'état de mes reins

Quand ? La seconde semaine de mars, lors de la semaine du rein

Pourquoi y aller? Les reins font rarement parler d'eux, on les oublie... et il est trop tard quand la maladie s'installe. L'insuffisance rénale concerne pourtant 1 Français sur 10. Repérée tôt et avec une prise en charge précoce, vous retarderez ou éviterez une maladie souvent synonyme de dialyse ou de greffe.

Pour qui ? Pour tous

Se renseigner : francerein.org
 

 3) Je prends soin de mes oreilles

Quand ? Lors de la journée nationale de l'audition, vers le 7 mars

Pourquoi y aller ?

Pour repérer d'éventuels troubles de l'audition (hyperacousie, presbyacousie, acouphènes, surdité…) grâce à des tests de dépistage auditifs gratuits. Des médecins ORL et des audioprothésistes proposent des contrôles et des tests de l'audition.

Pour qui ? Pour tout le monde

Se renseigner : Journée nationale de l'audition
 

4) Je montre ma peau

Quand ? Du 20 au 24 mai, lors de la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau

Pourquoi y aller ?

C'est l'occasion de pousser la porte d'un des 300 dermatologues en France qui propose ce dépistage gratuit dans son cabinet. Il faut pour cela se rendre sur le site dermatos.fr afin de prendre rendez-vous pour bénéficier de ce dépistage gratuit organisé par le Syndicat national des dermatos-vénéréologues.

Pour qui ? Pour tout le monde

Se renseigner : Dermatos.fr


5) Je teste mon souffle

Quand ? Du 8 au 28 novembre, lors de la Journée Mondiale contre la BPCO qui se tient le 21 novembre.

Pourquoi y aller ?

La Fondation du souffle informe sur la BPCO (bronchite pulmonaire obstructive), une maladie encore trop mal connue qui progresse d'année en année. Des mesures du souffle gratuites sont organisées pendant ce mois par les professionnels participants. Le site de la Fondation du souffle propose aussi toute l'année un ensemble de tests pour mesurer sa dépendance à la cigarette, le niveau d'allergie et les troubles du sommeil.

Pour qui ? Dès 40 ans, chez les personnes à risque (fumeurs, personnes qui ont des toux et des bronchites fréquentes.

Se renseigner : La Fondation du souffle
 

6) Je surveille mon colon

Quand ? La deuxième semaine de mars, grâce aux Colondays. La prochaine édition se tiendra en mars 2020.

Pourquoi y aller ?

Deuxième cancer le plus meurtrier avec 18 000 décès annuels, le cancer du colon touche 43 000 personnes chaque année. Dépisté à temps, il y a 9 chances sur 10 de guérir. Cette semaine d'information permet de parler avec un gastro-entérologue et de découvrir la méthode de dépistage du cancer du colon.

Pour qui ? Les plus de 50 ans

Se renseigner : Colondays
 

 7) Je mesure mon risque de diabète

Quand ? Toute l'année : je peux faire un test de risque sur internet. La Fédération française des diabétiques organise aussi la semaine nationale de prévention du diabète pour la 9e année consécutive : rendez-vous la première semaine de juin.

Pourquoi le faire ?

Le diabète de type 2 est une maladie chronique de l'âge adulte et de la vieillesse. Il apparaît à partir de 40 ans. On le détecte par la mesure de la glycémie dans le sang. Selon la définition de l'OMS, lorsque deux prises de sang indiquent que le taux de sucre est supérieur ou égal à 1,26 g/l à jeun, le diabète est avéré. Avec comme corollaire d'autres effets importants sur la santé : infarctus du myocarde, insuffisance rénale chronique, AVC. La bonne nouvelle, c'est que le risque de devenir diabétique peut être diminué en agissant sur les deux piliers que sont l'alimentation et la pratique d'une activité physique. Et çà, à Notre Temps, on vous en parle très souvent !

Comment ça marche ?

Le test Findrisc créé par l'association finlandaise de diabète permet de repérer les sujets à risque à dix ans en répondant à 8 questions : âge, sexe, facteur de prédisposition génétique, habitudes alimentaires, activité physique, tour de taille, IMC… Selon le nombre de points recueillis, entre 7 points (pas de risque) et 25 points (diabète de type 2 élevé et peut être déjà installé), le score est un bon indice de vigilance.

Pour qui ? Tout le monde

 


Retour à la liste